Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?


Un peu d'ordre dans ma chambre

Dites bonjour en passant
Bormelia :

Réagir :
Nom
Adresse web

Maîtres et Amis

Le monde magique de Bormelia, Karon, Naraja, la Terre,...
Princess of Thieves
--> Ou : ce qu'a fait Keira entre Star Wars et PotC
Beaucoup d'entre vous ont vu "Robin Hood, Prince of Thieves" (où, soit dit en passant, Alan Rickmann est absolument gé-ni-al), mais je doute qu'autant ai vu le film "Princess of Thieves". A vrai dire, j'ignorais qu'un tel film existât avant aujourd'hui.

Passée par hasard pour acheter des piles dans un magasin, j'ai regardé, histoire de tuer le temps, les dvd en promotions (environ 250 chaque fois), et là, une couverture qui ressemble un peu à celle du Seigneur des Anneaux avec, à la gauche d'une mauvaise réplique de Théoden, le gouverneur Rafael Montero (dans Zorro) et à sa droite, Keira (dans le rôle de la fille de Robin) !



Bon, PotC 3 m'avait réconciliée avec elle, le Roi Arthur aussi (dans ces deux films elle faisait moins potiche qu'avant). Mais en 2001, à l'époque de ce téléfilm (oui, c'est un téléfilm à la base, mais pas plus mauvais que les films qui passent maintenant au ciné, sans doute meilleur que pas mal d'ailleurs, quoique 2007 semble être une bonne année) Keira avait tout juste 15 ans, et on ne le croirait pas quand on la voit. Elle fait beaucoup plus âgée. A la fin avec les cheveux attachés (les cheveux attachés ne lui vont pas très bien d'ailleurs je trouve) elle a exactement la même tête qu'au début de PotC 1.

Alors au casting, la mauvaise réplique de Théoden est le Shériff de Nottingham joué par Malcolm Mc Dowell (Orange mécanique, cette étiquette, je pense, lui restera jusqu'à la fin de ses jours), Stuart Wilson (Le masque de Zorro) en Robin Hood (il surprend un peu au début, mais on s'habitue vite) et Jonathan Hyde (Titanic, La Momie, Jumanji où il joue le chasseur Van Pelt) en Prince Jean. A noter que si le Shériff fait mauvaise réplique de Théoden, cela n'influence pas du tout son jeu.

Alors bon, évidemment, comme je suis la cruche de service, mon personnage préféré est celui qui n'est pas du tout développé, le meilleur ami du héros (enfin en l'occurence du meilleur ami du père du héros), je vous présente Will Scarlett jouré par Crispin Letts. Mais admettez qu'il a une bonne tête...



Alors, parce que je suis à court d'idées et que finalement ça dit bien ce que c'est, je vous met la description qu'il y a derrière la boîte : "Le Prince jean est prêt à tout pour s'emparer du trône d'Angleterre, mais ses plans diaboliques sont une nouvelle fois contrariés par le Roi Richard Coeur de Lion qui souhaite faire de son fils illégitime Philippe sons successeur à la tête du royaume. Lorsque Jean ordonne à ses hommes de tuer Philippe, le jeune héritier réussit à s'enfuir. La ravissante Gwen jure alors de le ramener sur le trône malgré les terribles dangers."

L'Histoire est simple, si simple qu'il n'y a aucun intérêt à faire un film là-dessus, et pourtant je suis restée crochée devant, pendant 90 minutes
(il a l'avantage d'être court en tant que téléfilm), bon j'avoue que j'ai zappé une partie où ils se traînent vers les cachots, mais ça m'a ennuyé. Allez savoir pourquoi, l'intrigue est facilement devinable et peu d'éléments surprennent vraiment au niveau des actions, quoiqu'on trouve certaines petites surprises assez sympathiques.

Sympathique, c'est le mot, ce film n'est pas exceptionnel, il est sympathique. Il y a peu, voire pas, d'erreurs en dehors du langage, qui n'est pas toujours assez Moyen-Ageux à mon goût, et de la fifille à son papa qui veut réformer la condition de la femme (quoique ça peut encore aller, elle est juste frustrée qu'il s'en aille tout le temps, mais elle ne veut pas changer la condition des autres). La musique aussi est sympathique sans forcément soulever les foules, mais on est pris d'un élan de sympathie face à la population anglaise (méssant Jean, méssant !) qui crève et d'une forte envie de rire à certains moments assez comiques.

Et une surprise qui fera plaisir aux anti-happy end : Gwen, la fille de Robin, ne finit pas avec le Prince, bon ils s'aiment, ce qui gâche un peu l'anti-happy end, mais ils ne finissent pas ensemble en nous sauvant, dans les cinq dernières minutes, d'une atroce guimauve géante en approche.



 
Ecrit par Roxanne De Bormelia, le Mardi 5 Juin 2007, 16:00 dans la rubrique "Radio-CD".


Commentaires :

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
05-06-07
à 16:44

J'étais tombée sur les 2 dernières minutes sur TF6, il y a environ un an! Je me souviens juste de Keira, et du fait que le bellâtre de prince était joué par le type qui jouait le bellâtre de "meilleur ami" de Jack Davenport dans Ultraviolet (la série, hien, pas le film).

Oui, ça m'avait l'air du direct to video pas super mais agréable un après-midi de pluie, pour se détendre. Je pense pas que ça avait une autre prétention, d'ailleurs.


  Elwinwea
Elwinwea
05-06-07
à 16:49

Re:

Non, je ne pense pas que ça allait chercher très loin non plus et même si certains passages sont amusants et que j'aurai plaisir à le faire découvrir à ma mère et ma soeur (peut-être que ma mère trouvera enfin un des films que je lui montre bien, sa meilleure critique ayant été pour Die Hard 3 "Ha c'est bien, il y a de l'action", mais elle n'aime pas trop les films de Moyen-Age aux intrigues trop compliquées, tout comme elle n'aime pas Pirates de Caraïbes (elle a tout de même trouvé le 2 meilleur que le 1))

Je n'irais pas jusqu'à dire qu'il est mauvais, ce qui est loin d'être le cas, j'ai vu bien pire et des films sortis au cinéma. Mais le fait que ça n'ait pas été un film à gros budget me le rend sympathique, dans le genre où on s'arrange comme on peut et on demande aux acteurs de s'en prendre plein la gueule parce qu'on a pas de quoi payer des doubleurs pros...